Comment faire le reporting de votre marketing digital

A chaque changement d’année, il y a deux traditions auxquelles on ne déroge pas. La première ce sont les vœux bien sûr, et toute l’équipe se joint à moi pour souhaiter à toutes et tous beaucoup de bonheur en 2019. La seconde tradition, professionnelle, hélas moins agréable, est pourtant tout aussi fidèle. Et vous n’y couperez pas…C’est l’heure du bilan, du reporting, compte-rendu annuel… Bref, l’heure du relevé des compteurs de vos campagnes digitales. Quel trafic sur votre site ? Combien de leads générés ? Combien sont devenus clients ? Quel est l’article qui a le mieux fonctionné ? Quelle campagne Facebook a attiré le plus de clients ? Si vous vous posez ces questions et que vous n’avez pas la réponse en moins d’une minute, il est de saison de prendre de bonnes résolutions. Nous vous en proposons quelques unes pour que cette année, votre vision soit lumineuse !

 

Résolution 1 : je pilote mon marketing digital comme ma voiture

Sans indicateurs, le marketing n’est rien. Et le budget n’est plus ! Il va donc falloir défendre votre bilan. Et probablement passer des heures à chasser les données, les rassembler, faire des tableaux et des graphiques. Jusqu’à en avoir le tournis. 

Ensuite il faudra les analyser, en tirer des conclusions et programmer des actions pour l’année à venir. Le problème, c’est que le temps que tout ça soit en place, Facebook aura modifié son algorithme, LinkedIn changera les règles de ciblage et le coût au clic de Google aura doublé. Car le marketing digital ne vit pas au même rythme que le marketing traditionnel. Ce qu’il vous faut, ce n’est pas un reporting marketing digital annuel, c’est un compteur en temps réel, comme dans votre voiture : à combien roulez-vous ? Combien de km vous reste-t-il à faire jusqu’à destination, et avez-vous assez d’essence ? Normalement vous n’attendez pas la fin du voyage pour le savoir. Alors pourquoi le feriez-vous pour votre stratégie digitale ?

 

 

Résolution 2 : je mets en place les bons outils

Pour respecter votre première bonne résolution, vous allez avoir besoin d’outils de reporting qui répondent au doigt et à l’œil à vos questions. Pour l’activité de votre site vous avez l’habitude : Google Analytics fait ça pour vous, et plutôt bien. Mais si vous voulez connaître la portée de vos derniers Tweets sponso, il vous faudra au moins 8 clics (j’ai compté), quelques saisies, un export, et l’avoir fait de manière régulière pour ne pas vous trouver bloqué(e) aux 3 derniers mois. Puis vous ferez de même pour Facebook, pour LinkedIn…

 

 

A moins que vous n’ayez mis en place un outil qui collecte les données directement et les intègre pour vous. C’est ce que nous faisons désormais, pour nous même et pour l’ensemble de nos clients. A travers un tableau de bord unique, accessible en permanence, nous pouvons consulter à la fois le trafic, le taux de conversion du site, l’attractivité des campagnes sur les réseaux, celles de Facebook, et même intégrer un suivi des positions SEO du client et de ses concurrents. Tout au même endroit, à jour tout le temps. Le rêve.

 

 

Résolution n°3 : j’analyse les données

Des données en temps réel c’est bien, des données au même endroit c’est top, mais des données lues et analysées, c’est mieux ! Car combien d’entre vous ont accès à Google Analytics et ne savent même pas combien de visiteurs ont vu leur site le mois dernier ? Levez le doigt ! Je ne vous jette pas la pierre, je serai bien en peine de vous le dire pour le site de La Team Web. Mais ce n’est pas parce que je suis indisciplinée, c’est parce que ce n’est pas la donnée que nous analysons. En revanche, je sais précisément combien de leads ont été générés et si la tendance est à la hausse ou à la baisse. Je sais quel article a eu le plus de succès en terme de trafic et quel contenu à télécharger vous intéresse le plus. Et ce, tous les jours, lorsque je me connecte à mon CRM Hubspot, qui est aussi notre éditeur inbound marketing

Encore faut-il faire quelque chose de cette information ! Je vais vous donner un exemple de reporting que nous avons fait suivre d’une action. Nous regardons en permanence quels sont les contenus qui intéressent le plus nos lecteurs. Un des articles les plus lus, et qui reflète bien notre approche, est l’article “Stratégie Digitale : combien ça coûte ?“. Lorsque l’article est paru la première fois, nous n’avions pas de contenu particulier à proposer pour approfondir la question. Nous renvoyions les lecteurs à un formulaire de contact pour prendre rendez-vous avec l’un de nous, histoire d’approfondir la question. En effet, le taux de clic vers la prise de rendez-vous était relativement mauvais.

Alors nous nous sommes dit “il peut être intimidant d’entrer en contact directement, pourquoi ne pas laisser les visiteurs faire un premier calcul, histoire d’avoir une idée ?” 

Nous avons donc créé un contenu dédié à cela, une checklist des points à prévoir pour estimer le coût de votre stratégie digitale, et nous l’avons mis en ligne il y a un peu plus d’un mois. La nouvelle proposition a multiplié les clics par… 7,9 ! 

Si vous voulez vous aussi améliorer vos résultats, encore faut-il les mesurer régulièrement. ET pour cela, il y a Datastudio, un formidable outil pour recevoir directement dans votre boîte email les KPI stratégiques pour votre business. La bonne nouvelle ? Nous pouvons vous apprendre à construire ces tableaux de bord sur-mesure ! Il ne vous reste plus qu’à cliquer ci-dessous 🙂

 

 
Coaching Digital

Qu'avez-vous pensé de ce post ?

Cliquez sur une étoile pour noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas aidé ...

Aidez-nous à nous améliorer !

One comment

Pingbacks and Tracebacks

  • Laisser un commentaire