Commencez votre Stratégie Digitale

Comment démarrer sur le Web quand on est une start-up ?

Presque 700 000 entreprises ont été créées en 2018 en France, c’est 17% de plus qu’en 2017. Nous connaissons tous (ou presque) une personne qui s’est lancée dans cette belle aventure qu’est entrepreneuriat. D’ailleurs, cette personne, c’est peut-être vous !

Monter sa propre entreprise, c’est devenir enfin libre d’exercer le métier dont on a toujours rêvé. Mais c’est sans compter sur les tâches essentielles au bon développement de son activité et auxquelles on n’a pas toujours pensé. L’une d’entre elles est le Webmarketing… La Team Web vous donne quelques pistes à suivre pour savoir où donner de la tête au démarrage de votre stratégie digitale, c’est cadeau. 🎁

Faire sa veille concurrentielle sur le Web

Beaucoup rêvent d’avoir une communication sur les réseaux sociaux aussi punchy que le font les Community Managers désormais connus de Décathlon, Netflix ou Interflora.

Mais une communication aussi soignée sur vos réseaux sociaux vous demanderait un travail de community management à plein temps, voire une équipe dédiée à la gestion de vos comptes. Or, vous avez votre activité principale à faire tourner… 😉
Ne vous découragez pas, et commencez plutôt par faire une veille sur les comptes de votre secteur d’activité.

Le benchmark, ou l’analyse des pratiques de votre activité sur une thématique précise, est LA première étape avant de vous lancer. C’est en étudiant votre environnement que vous connaîtrez les bonnes pratiques (mais aussi les points faibles) de vos concurrents dans leur communication digitale.

Benchmark concurrents web

Commencer par un benchmark pour définir sa stratégie digitale présente plusieurs intérêts, essentiellement sur deux aspects :

La stratégie de construction de votre futur site Web

Repérez la structure des sites Web de vos homologues. Regardez s’ils ont des sites e-commerce ou des sites vitrine et ce qu’ils en font : l’utilisent-ils pour vendre, pour générer des leads, ou pour présenter leurs produits et prestations ?

Prenez en compte qu’un site e-commerce coûte plus cher. Et c’est bien normal, votre prestataire aura des fiches produits à préparer, un système de paiement sécurisé à mettre en place, etc. Si vous vendez des produits, vous pouvez également envisager une présence sur des marketplaces comme Facebook, Etsy, ou Amazon.

Naviguez sur les sites de vos concurrents et notez les bonnes pratiques pour votre futur site. Essayez les fonctionnalités telles que les chatbots, les formulaires et les boutons cliquables. Imaginez la suite du scénario pour convertir vos visiteurs en clients : vont-ils recevoir un email automatisé ? Un chargé d’affaires va-t-il rappeler le prospect pour le renseigner ?

Si vos concurrents ont un blog, étudiez ce qu’ils publient dessus et à quelle fréquence. Beaucoup parlent seulement de leur actualité, d’autres écrivent des articles pour aider leurs personas à répondre à leurs problématiques. A vous d’identifier ce qui est le plus stratégique pour vous : mettre en avant vos interventions (sur les salons, les journaux etc.) ou vous positionner sur des mots-clés pour gagner en référencement et montrer votre expertise…

Pour les plus chanceux ayant un budget pour créer leur propre site, pensez à bien le structurer ! Les robots de Google vous remercieront avec quelques places gagnées en référencement naturel.

Futurama Smoking GIF - Find & Share on GIPHY

L’analyse des réseaux sociaux de vos concurrents

L’analyse des réseaux sociaux de vos concurrents a son importance lorsque vous commencez sur le Web. Dans un tableau Excel, listez vos concurrents directs et posez-vous ces quelques questions :

  • Sur quels réseaux sociaux sont implantés mes concurrents ?
  • Pourquoi ont-ils choisis ces réseaux là ?
  • Lesquels fonctionnent le mieux ?
  • Est-il pertinent de se positionner sur les réseaux sociaux où mes concurrents ne sont pas encore ?
  • Mes concurrents font-ils de la publicité Facebook ? (A vérifier avec cet outil Facebook)
  • Que postent-ils et à quelle fréquence ?
  • Qu’est-ce qui fonctionne le mieux ? Quelles thématiques et formats de publications ?

Un indicateur vous montrera si les publications du compte fonctionnent : l’engagement. Il se calcule en prenant en compte les interactions (nombre de likes, commentaires, partages…) sur les publications de la page. Ainsi, plus l’engagement est élevé, plus le post est de qualité.

Créer ses comptes réseaux sociaux et optimiser ses pages entreprise

Votre veille concurrentielle étant faite, vous allez commencer à avoir quelques idées de contenu à poster et savoir quelles futures actions mettre en place.
Il est temps de passer au paramétrage de vos réseaux sociaux d’entreprise !

Ceux-ci sont le relais de votre expertise et du style que vous souhaitez donner à votre marque. De ce fait, des comptes mal optimisés peuvent donner une image négligée de votre marque.

Nouveau call-to-action

Optimiser votre page d’entreprise sur Facebook

Si vous avez l’habitude de nous lire, nous donnons généralement beaucoup d’exemples pour optimiser sa page LinkedIn, alors cette fois-ci, place à Facebook  :

  • Remplissez la section « à propos » : celle-ci vous permet d’expliquer la raison d’être de votre entreprise. Décrivez votre activité et vos valeurs en mettant des liens vers votre site Web (s’il existe déjà). Voici notre présentation, pour vous en inspirer :
Agence stratégie digitale marsseille lyon
  • Personnalisez votre page : dans la section de gauche, en-dessous de votre logo d’entreprise, vous avez le choix des onglets que vous souhaitez mettre en avant et leur ordre. Le but est de rendre accessibles les informations importantes de votre entreprise auprès de vos visiteurs / abonnés.
Onglets Facebook

Vous pouvez vous inspirer de notre page Facebook pour bien paramétrer la vôtre. Inutile de vous le dire mais… Abonnez-vous et suivez nos conseils et bonnes pratiques sur le Webmarketing ! 👍

La bonne utilisation des Hashtags

Si vous avez prévu de faire rayonner votre start-up sur Instagram ou Twitter, profitez de votre fameuse veille concurrentielle sur le net et élaborez une liste de hashtags pertinents pour votre activité.
Vous pourrez également les utiliser sur LinkedIn, mais avec plus de modération.

Ces petits # ne servent pas seulement à mettre en avant le sujet d’une idée développée, ils sont aussi très utiles pour donner de la visibilité à vos publications au delà de vos abonnés actuels.

Voyez plutôt cet exemple d’utilisation des hashtags sur Instagram : ce compte en a listé un bon nombre sous sa publication pour dénoncer la pollution du plastique dans les océans. En tant que personne très sensible au recyclage, il m’a fallu taper “#recycle” dans la barre de recherches Instagram pour me retrouver nez à nez avec la publication d’oceanhelpers.

Définir sa ligne éditoriale

La première erreur que font de jeunes entreprises en se lançant sur les réseaux sociaux, est de commencer à poster sans avoir défini de calendrier éditorial.

Il s’agit de prévoir quels posts vous allez publier et à quelle fréquence.

La clé du succès d’une ligne éditoriale bien construite réside dans vos personas (représentation fictive de vos cibles et clients idéaux). Mettez-vous à leur place et imaginez tout simplement ce qu’ils recherchent lorsqu’ils tombent sur une page de votre secteur d’activité.

Deuxième étape, la création de vos contenus. N’oubliez pas la vidéo sur les réseaux sociaux : les algorithmes en raffolent et leur publication suscite plus d’engagement qu’un post classique avec du texte. Si vous êtes créatifs, les infographies sont aussi très efficaces pour amener votre communauté à réagir.

Suivez les conseils de Lucie pour soigner votre ligne éditoriale !

Se fixer des objectifs et se concentrer où sont ses personas

Après avoir étudié votre environnement, fait le plein de bonnes pratiques et paramétré vos réseaux sociaux, il est temps de vous fixer des objectifs SMART.

C’est le seul moyen de voir si vos premières actions sur le Web fonctionnent. Pas de bras, pas de chocolat, pas d’objectifs, pas de résultats !

Matt Martians Oops GIF by The Internet - Find & Share on GIPHY

Lors de la création d’une start-up, beaucoup pensent qu’il faut être présent partout pour développer sa notoriété.
C’est le meilleur moyen de perdre du temps et de l’argent, surtout si vous vous aventurez sur Google Ads sans formation…

La meilleure chose à faire au début, c’est de se concentrer sur les plateformes où sont vos personas. D’où l’importance du benchmark pour savoir où ils se trouvent !

Par exemple, si votre activité consiste à développer la vente d’objets de décoration auprès des particuliers, concentrez-vous sur Facebook, Instagram, Pinterest et Twitter. Ces réseaux vous permettront d’engager votre communauté autour de jeux concours, de vidéos de présentation et de documentations sur vos produits. Le côté instantané de Twitter vous permettra de répondre aux questions de vos prospects / clients.

Faites-vous coacher pour être certain de partir du bon pied et de faire décoller votre entreprise grâce au Webmarketing ! En quelques sessions, un expert de La Team Web vous aidera à démarrer la Stratégie Digitale de votre start-up et vous transmettra son savoir-faire.

Nouveau call-to-action

Qu'avez-vous pensé de ce post ?

Cliquez sur une étoile pour noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas aidé ...

Aidez-nous à nous améliorer !

Laisser un commentaire