choisir mots cles referencement

Comment choisir ses mots-clés pour le référencement naturel ?

5
(1)

J’ai récemment animé un atelier « Référencement naturel : comment bien choisir ses mots-clés ? » auprès de professionnels du tourisme.

Le public était plutôt débutant sur la question, et au vu de leur enthousiasme, j’ai pensé que vous aimeriez aussi profiter de notre méthodologie pour comprendre ce qu’est le référencement naturel, bien choisir ses mots-clés et les insérer dans vos contenus.

Trois, deux, un, référencez !

Les bases du référencement naturel

Pourquoi dit-on « googliser » plutôt que « taper un nom dans les moteurs de recherche » ? Tout simplement parce que Google est le maître du monde du jeu pour tout ce qui touche au référencement, naturel ou payant. En effet, il détient plus de 90% des parts de marché des moteurs de recherche en France et dans le monde. Pour mémoire, Bing est à 4% et Yahoo à 2%…

Puisqu’on parle de statistiques, notez ces chiffres ébouriffants :

  • 91% des clics se font sur la première page de résultats
  • 75% des clics portent sur les 3 premiers résultats organiques
  • Et 32% des clics vont au premier résultat d’une recherche

C’est énorme ! Et cela vous indique à quel point un bon référencement est essentiel à votre visibilité en ligne. L’enjeu de vos contenus sera donc de plaire à la fois à Google et à vos (futurs) lecteurs. Car si vous répondez bien aux questions des internautes, Google vous mettra en avant dans ses résultats de recherche, les fameuses SERP (Search Engine Result Page).

SERP jeu de mot
Attention, vanne puissante

A vous donc de vous adapter au vocabulaire et à la façon de penser des internautes que vous voulez attirer sur votre site. On parle d’ailleurs souvent d’expressions clés au lieu de mots clés, car 50% des recherches aujourd’hui portent sur 4 mots ou plus.  

Nouveau call-to-action

Bien choisir ses mots clés

Quels mots-clés cherchent vos futurs clients ?

Les mots clés de vos personas

Pour répondre au mieux aux requêtes des internautes, il n’y a pas 36 solutions : il faut réfléchir en amont aux problématiques de… vos personas bien sûr (quelle surprise !). Si vous suivez nos conseils, c’est chose faite depuis longtemps, mais au cas où, voici comment bien définir vos personas ou clients idéaux.

Normalement vous devriez récolter une bonne vingtaine de problématiques et autant d’expressions clés. Au boulot !

Les mots-clés des visiteurs de votre site

Si vous n’avez pas défini vos personas et que vous voulez identifier rapidement vos mots clés stratégiques, voici une autre méthode. Commencez par trouver vos mots clés primaires : c’est facile, ils sont directement liés à votre activité. Camping Drôme, cabinet de recrutement Paris, agence digitale Marseille… Tapez-les dans Google et regardez ce que vous obtenez : des annonces payantes, des fiches Google Shopping ou Google My Business, des infos Google Maps et, enfin, les résultats naturels.

exemple SERP chaussures de sport
Exemple de SERP sur la requête “Chaussures de sport”

Observez les résultats obtenus : les mots clés que vous avez tapés apparaîtront en gras dans les SERP. Regardez comment ils sont intégrés dans les différents résultats et trouvez des idées pour votre propre stratégie de référencement.

Comment trouver de nouveaux mots-clés ?

Commencez par vérifier quels mots clés amènent jusqu’à votre site : vous les trouverez dans la Search Console proposée par Google. Au passage, pensez à la raccorder à vos Analytics Google, pour pouvoir creuser ces mots-clés et identifier ceux qui génèrent du trafic de qualité.

En plus des nouvelles idées issues de votre Search Console, essayez d’identifier encore plus de mots et expressions clés. Certains outils gratuits sont incroyables, comme par exemple la plateforme de Neil Patel, anciennement Ubersuggest, qui est une mine d’informations sur votre site et les mots clés qui vous correspondent.

choisir mots cles referencement ubersuggest

Pour ne pas noter vos idées dans tous les sens, créez un brave tableau Excel : vous y intégrerez les mots clés existants et ceux sur lesquels vous souhaitez vous positionner, en prenant en compte le nombre d’occurrence, la pertinence par rapport à votre activité, et à quel point ils sont concurrentiels.

L’idéal : choisir des mots clés très prisés (séjour au ski Alpes), en alternant avec des mots clés dits de longue traîne, c’est-à-dire moins recherchés, mais beaucoup plus pertinents (séjour au ski en famille dans un chalet à La Plagne).

Alleluia, vous avez identifié tout un tas de mots clés que vous brûlez d’utiliser. Voici l’étape suivante, celle de l’intégration à vos contenus.

Insérer vos mots clés dans vos contenus

Vos contenus, ce sont votre site, vos articles de blog, vos livres blancs, vos pages d’atterrissage, et même vos publications sur les réseaux sociaux, si l’on se fie à la pyramide du référencement naturel.

pyramide référencement naturel

C’est là que nous allons voir qui était fort en rédaction : Google s’est grandement amélioré au fil des années, et sait tout de la sémantique. Il connaît les synonymes de vos mots clés et sait ce que veut dire « champ lexical ». Inutile donc de farcir vos pages avec le mot clé sur lequel vous voulez vous positionner, car cela risque de vous pénaliser au lieu de vous faire remonter dans les résultats de recherche.

Souvenez-vous : vous devez plaire autant à Google qu’aux internautes. Car quoi de plus rasoir que de lire un article de blog qui répète toujours la même expression ? Un peu de littérature, que diable !

semantique google referencement naturel

Attention : pour ne pas vous tirer une balle dans le pied, n’oubliez pas cette règle essentielle => une page = un mot-clé.

Si vous essayez de positionner deux pages différentes sur un même mot clé, vous n’allez pas renforcer votre visibilité mais, au contraire, risquer la cannibalisation de vos contenus !

Une fois vos mots et expressions clés harmonieusement intégrés sur votre site et votre blog, n’oubliez pas la technique (base de la pyramide). Ajoutez donc les mots clés choisis dans vos balises titres (H1, H2 etc), dans vos URL, dans les balises Alt (le texte alternatif sur vos images, trop souvent oublié).

balises H1 H2 wikipedia referencement naturel

Concernant la balise méta description, elle sert surtout à inciter au clic : si elle contient votre mot clé, c’est mieux, mais une formule bien tournée (en moins de 150 caractères, bon courage) devra convaincre les internautes que votre contenu est celui qui répond le mieux à leur demande.

Vous l’avez compris, la base de votre référencement, c’est bien sûr votre contenu ! Vous avez besoin d’aide pour lancer votre stratégie éditoriale ? Pas de panique, La Team Web est là : téléchargez vite notre guide du Content Marketing pour créer rapidement vos premiers contenus !

télécharger guide content marketing

Qu'avez-vous pensé de ce post ?

Cliquez sur une étoile pour noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas aidé ...

Aidez-nous à nous améliorer !

Laisser un commentaire