Checklist Site Web

Les 3 étapes indispensables avant de créer un site web

Vous réfléchissez à créer un site Web pour votre projet ou lancer la refonte d’un site existant ? Attention ! Avant de vous lancer, voici 3 étapes à respecter, tout aussi importantes que la création du site en lui-même.

Dans la recette d’un site Web pour 4 à 10 administrateurs, nous retrouvons plusieurs étapes avant la cuisson (plus communément appelée “développement”). La première est de bien définir son besoin et d’écrire un cahier des charges clair et précis. La seconde correspond au choix de l’hébergement et la troisième réside dans la sélection d’un CMS (Content Management System ou système de gestion de contenu). Nous sommes nous-mêmes en train de refondre notre site Web (#teasing), alors suivez le guide !

Au commencement était votre besoin

Vous devez dès le départ définir si vous voulez un site personnel, un blog, un site professionnel, un site e-commerce et la finalité de celui-ci. L’objectif en termes de référencement est lui aussi primordial. Si votre besoin est d’être dans la première page de Google dans un domaine très concurrentiel, ou juste de mettre en ligne des informations, les prérequis ne sont pas les mêmes. Vous devez aussi déterminer précisément les fonctionnalités que vous voulez avoir sur votre site. Ces différentes informations doivent vous permettre d’écrire un cahier des charges clair et précis avec des délais établis. Pour illustrer cela, nous pouvons prendre deux exemples :

  • Le blog

Si vous désirez créer un blog uniquement, vous pouvez utiliser des plateformes comme Wix ou WordPress qui permettent de créer un site facilement grâce à des thèmes gratuits. Attention, je ne dis pas que tous les sites WordPress ou Wix sont facilement réalisables, tout dépend du visuel du site et des fonctionnalités que vous voulez intégrer. Par exemple, de nombreux thèmes utilisent le PHP pour faire le lien entre l’interface administrateur, qui permet de personnaliser le site, et le site en lui-même, ce qui demande un minimum de connaissances. De plus, des bases en CSS restent indispensables pour modifier les couleurs et la disposition de votre site. L’HTML quant à lui tend à être de plus en plus discret avec la démocratisation des builders comme WPBakery. Ces évolutions rendent ces solutions de plus en plus accessibles, mais vous devrez sans aucun doute vous faire accompagner si vous voulez personnaliser votre blog et intégrer des fonctionnalités avancées. 

  • Le site unique

Vous souhaitez que votre site ne ressemble à aucun autre? Pour ce faire, il faudra penser votre site en deux étapes. La première est une étape design/mockup : si vous êtes créatif, vous devrez  créer toutes vos pages, sinon vous devrez faire appel à une agence de design. Ces designs devront être ensuite envoyés à des développeurs, qui réaliseront votre site comme vous l’avez imaginé. Cette double étape augmente le prix et les délais pour la réalisation du site, mais il vous permet de vous démarquer et surtout d’intégrer des fonctionnalités avancées qui nécessite d’être développées entièrement. De plus, l’absence d’un CMS peut rendre plus difficile l’administration du site.

Vous l’aurez compris, la définition de votre besoin est primordial et permet de limiter les frais et les délais lors de la réalisation du site. Pour rappel, il faut déterminer d’abord le type de site que vous voulez, le degré de personnalisation du site, les fonctionnalités dont vous avez besoin et la finalité de votre projet : toutes ces informations doivent se retrouver dans un cahier des charges clair et précis. En termes de parts de marché, d’après Search Foresight les sites se divisent entre 49 % de sites via des CMS, et 51 % de sites sans CMS, réalisés par des développeurs. Maintenant que vous savez exactement ce que vous voulez, passons à l’hébergement de votre site.

15 minutes de consultation gratuite

Trouver le bon hébergeur pour votre site web

Avant toute chose, il vous faut choisir le nom de votre site : c’est ce que l’on appelle le nom de domaine. Pour vérifier sa disponibilité, nous vous conseillons d’utiliser le système de vérificationd’OVH qui est très complet. Si le nom est disponible, vous pouvez passer à la prochaine étape, sinon vous devrez trouver un autre nom. Vous pouvez aussi essayer de vous rapprocher du propriétaire du domaine : son site n’est peut-être plus actif, et vous pourrez alors récupérer le nom de domaine. Cette situation reste rare mais le plus souvent, ces propriétaires demanderont une somme parfois importante pour vous vendre ce nom de domaine.

Les sociétés d’hébergement les plus connues sont 1&1, OVH, Infomaniak, LWS, mais comment choisir parmi toutes ces sociétés ?

  • Le prix

Ici, tout dépendra de votre besoin, les prix variant énormément en fonction des options : les plus répandues sont la présence ou non d’adresses e-mails professionnelles, la taille du stockage, le type de stockage HDD ou SDD, le nombre de sites à héberger…

  • Les valeurs

Citons ici par exemple infomaniak qui possède une politique RSE et écologique forte comme le rappelle l’image ci-dessous, ce qui n’est pas le cas de toutes ces entreprises et peut vous aider à faire votre choix  :

site web écologiquesite
  • Le type d’hébergement

On distingue trois types d’hébergement principaux : les hébergements mutualisés, les hébergements cloud et les hébergements dédiés. 

L’hébergement mutualisé :

il est partagé entre plusieurs sites sur le même serveur physique, avec comme conséquence d’entraîner le partage des performances. Concrètement, cela peut devenir gênant si votre site ou un autre sur le même serveur génère un trafic important, car cela va impacter la performance de tous les sites. Cependant, la démocratisation des serveurs SSD permet à ces serveurs une plus grande résistance aux sollicitations importantes et une meilleure réactivité. Le point négatif de ces serveurs repose sur la fiabilité qui est dépendante des potentielles pannes matérielles.

L’hébergement cloud :

techniquement parlant, un hébergement cloud dédié est créé par plusieurs serveurs physiques. Si une panne matérielle survient sur un serveur, un autre serveur peut prendre le relais sans créer de panne. Ce type d’hébergement possède une fiabilité, des performances et une sécurité accrues par rapport aux autres solutions, mais elle est bien plus chère. Le cloud étant un défi de sécurité important, les entreprises investissent beaucoup pour protéger ces solutions. 

La plupart des sites sont hébergés sur une solution mutualisée, car elle est plus facile à administrer qu’un hébergement cloud et elle est bien plus abordable. Encore une fois, tout dépend de votre besoin initial qui vous permettra de choisir naturellement entre un hébergement mutualisé et un hébergement cloud dédié. Passons à la dernière étape, le choix de votre CMS.

Le CMS le plus adapté pour votre activité

Vous devrez choisir votre CMS par rapport à plusieurs facteurs :

  • Votre besoin

Tous les systèmes de gestion de contenu n’ont pas les mêmes finalités : certains ont été développés dans le but de gérer des blogs, des sites communautaires, des sites e-commerce ou des sites vitrines. Les CMS les plus utilisés sont WordPress, Joomla, Drupal et de plus en plus Squarespace. La plus grande polyvalence se retrouve chez WordPress et son importante communauté qui a créé une bibliothèque de plugins très fournie, rendant le CMS initial adapté à presque tous les types de sites. Pour un site e-commerce, des CMS comme Prestashop, Magento, Shopify proposent des solutions très complètes du fait qu’ils ont été développés pour cette finalité. WordPress propose une solution open source “Woocommerce” pour créer des sites e-commerce, néanmoins, selon le nombre de vos produits et le trafic potentiel de votre site, Woocommerce sera plus limité que Prestashop, Magento ou Shopify.

  • Votre budget, le délai et l’évolution future du site

Pour être clair, si votre budget est serré et vos délais très courts vous pouvez oublier le site “sur-mesure” qui demande de rémunérer un designer/graphiste d’une part, puis plusieurs profils de développeurs en fonction de vos besoins. Il va falloir réfléchir plutôt à l’utilisation d’un CMS plus rapidement opérationnel avec, au besoin, l’intervention d’un intégrateur. Mais on trouve aussi plusieurs profils de CMS sur le marché : certains peuvent être mis en place rapidement avec un site qui n’évoluera que très peu, et d’autres plus complexes qui peuvent se rapprocher à terme d’un site sur-mesure. Par exemple, si nous comparons Wix et WordPress, Wix sera plus rapide à mettre en place, mais bien plus limité que WordPress.

Comme vous le voyez, les étapes avant de créer un site Web sont les plus importantes, car elles permettent de limiter les frais et les délais de création de site. Définir son besoin grâce à un cahier des charges permet d’être sûr que le site livré sera le plus proche de ce que vous désirez, tout en permettant aux prestataires de chiffrer au mieux votre site et d’être plus réalistes sur les délais. Même le site le plus simple nécessite un minimum de temps et de connaissances : si vous n’avez pas ces compétences en interne, nous pouvons vous aider ! Pour être fixé(e) en un minimum de temps, profitez de 15 minutes de consultation gratuite avec nos super coachs =>

15 minutes de consultation gratuites

Qu'avez-vous pensé de ce post ?

Cliquez sur une étoile pour noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas aidé ...

Aidez-nous à nous améliorer !

Laisser un commentaire