budget-campagnes-publicitaires

Comment bien répartir le budget de vos campagnes sur les réseaux sociaux ?

5
(1)

Si votre taux d’engagement est en baisse sur les réseaux, c’est peut-être que vos contenus organiques ne suffisent plus. De nombreux algorithmes limitent la visibilité des marques sur les réseaux, ce qui les oblige à passer au SMA (Social Media Advertising). À la différence des posts organiques, les contenus sponsorisés ne sont pas gratuits. C’est une stratégie qui demande du temps, mais aussi de l’argent. D’ailleurs, si vous êtes novice dans le domaine, quelques petites erreurs peuvent avoir un impact considérable sur vos dépenses publicitaires. Découvrez 8 astuces pour optimiser au mieux vos campagnes et dépenser votre argent plus intelligemment sur les réseaux. 

L’intérêt du SMA pour votre marque (Social Media Advertising)

Au vu du nombre grandissant d’utilisateurs sur les réseaux, parfois de simples campagnes seront utiles pour générer des leads, faire décoller vos ventes ou encore gagner en visibilité sur le Web. Aujourd’hui vous avez la possibilité de faire de la publicité sur pratiquement toutes les plateformes sociales (Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, ou encore LinkedIn et Youtube).

Bien sûr, il s’agit de choisir les réseaux les plus pertinents en fonction des habitudes de navigation de vos personas. L’avantage avec les Social Ads est que vous pourrez cibler avec précision les internautes aux centres d’intérêts et/ou zones géographiques qui vous plaisent. Parlons peu, parlons bien ! Vous l’aurez donc compris, une campagne SMA n’est pas à négliger si vous souhaitez rayonner convenablement sur le Web.

8 astuces pour optimiser vos annonces et dépenser votre budget intelligemment

1) Déterminez le bon objectif publicitaire

Avant toute chose, vous devez réfléchir à l’objectif de votre campagne. En fait, il correspond à l’action que vous souhaitez que les internautes effectuent lorsqu’ils voient votre publicité. Posez-vous la question suivante : « Quel est le but final de ma campagne ? » Recherchez-vous plutôt des visites sur votre site, des leads, des ventes, de l’interaction, des messages ou encore des téléchargements d’application ? Si vous choisissez le mauvais objectif, c’est toute votre campagne qui risque d’être vouée à l’échec (oui oui, même si vous avez un visuel créatif et une audience parfaitement définie).

2) CPC, CPM, CPA, CPL : apprenez le jargon du webmarketeur 

Pour vous aider à comprendre où part votre argent et comment votre budget publicitaire est dépensé, voici un petit récapitulatif des modes de tarification proposés par la publicité en ligne :

CPC (Cout Par Clic) : utile pour générer des clics et créer du trafic sur un site Web 

CPM (Cout Pour Mille) : parfait pour avoir le maximum d’impressions, donc plus de visibilité

CPL (Cout Par Lead) : idéal pour générer des prospects qualifiés et générer des ventes

CPA (Cout Par Action) : permet de maximiser le nombre de vos conversions (vente, prise de contact, téléchargement d’une application…) 

modes-tarification-pubs-web

3) Faites de jolis visuels

Nul besoin de vous rappeler que l’ajout d’un visuel est obligatoire pour illustrer vos campagnes. Il est aussi utile de savoir que plus vos créations seront attractives, plus vos campagnes auront une chance d’être rentables. Sortez des sentiers battus en proposant des publicités qui attirent l’œil et incitent à l’action. Il n’y a rien de mieux que des visuels simples, clairs, minimalistes et surtout avec le moins de texte possible. Eh oui, Facebook n’aura aucun scrupule à limiter la diffusion de votre publicité s’il juge que la quantité de texte est trop élevée. Au-delà de 10 % de texte, vous serez donc pénalisés. Alors, ne soyez pas trop bavard, allez à l’essentiel ! 

effet-wow-visuels

4) Parlez à vos personas 

Une campagne réussie est une campagne qui parle à ses cibles. Il serait tout de même dommage de jeter de l’argent par les fenêtres en diffusant des publicités auprès d’internautes qui ne répondent pas du tout aux caractéristiques de vos personas.

gaspiller-son-budget

D’où l’importance de prendre le temps de créer des audiences de qualité en fonction de critères de ciblage spécifiques (ex : centres d’intérêts, zones géographiques, situation amoureuse, langues parlées, âge, métiers, ou encore à partir d’une base de données ou des visiteurs de votre site). En fait, c’est simple, si vos campagnes touchent la bonne personne, au bon moment, au bon endroit, elles seront performantes.

telecharger checklist cout strategie digitale

5) Choisissez le bon type de budget 

Il existe deux types de budgets possibles sur Facebook Ads : le mensuel et le quotidien. Nous vous conseillons d’utiliser un budget quotidien pour les publicités de notoriété qui doivent être présentes en continu. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de les refaire chaque mois, elles tourneront automatiquement. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas jeter un coup d’œil aux performances. Vous n’êtes pas à l’abri qu’une d’entre elles ne fonctionne pas. Pour vos opérations spéciales telles que les soldes, définissez plutôt une date de début et une date de fin avec un budget global. Cela évitera de continuer à communiquer sur les soldes alors qu’ils sont terminés 😉 Ça n’a peut-être l’air de rien comme ça, mais c’est un petit détail qui peut avoir de réelles conséquences sur vos dépenses et les performances de vos campagnes.

6) Dites adieu au placement automatique 

Afin de ne pas gaspiller votre argent, nous vous conseillons de décocher la case « placements automatiques » lorsque vous décidez des lieux où vos publicités seront diffusées. Il n’est pas stratégique que votre publicité au format carré soit par exemple publiée en story sur Instagram. C’est inapproprié et ça ne fait pas professionnel. Privilégiez donc la qualité à la quantité en sélectionnant les emplacements les plus stratégiques. Pssssst : si vous faites de la publicité sur Facebook, n’utilisez pas la colonne de droite qui certainement, ne vous apportera pas de belles performances.

aurevoir-placement-automatique-facebook

7) Utilisez l’A/B Testing 

Pour comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans vos campagnes, nous vous conseillons de tester vos publicités. Grâce à l’A/B testing, vous pourrez comparer deux versions (ou plus) et identifier la plus rentable. Parce que dépenser dans des campagnes publicitaires, c’est bien, mais quand elles sont performantes, ça fait du bien au moral et au portefeuille. Attention, pour réussir votre analyse, il est nécessaire que vos publicités soient réalisées dans les mêmes conditions, c’est-à-dire publiées à la même heure et aux mêmes cibles. Le plus souvent, seulement le visuel, le call to action, ou encore le texte apporte une variante. C’est un excellent outil de marketing qui vous sera très utile pour prendre des décisions et ajuster votre budget.  

8) Faites appel à un expert 

Vous l’aurez compris, des campagnes publicitaires bien paramétrées peuvent faire des merveilles : gain en visibilité, captation de leads, augmentation des ventes… Cependant, nous oublions trop souvent que cette tâche demande du temps et des compétences. Effacez l’idée de confier vos campagnes à votre stagiaire et laissez-les plutôt entre les mains d’un expert. Pensez à externaliser auprès d’une agence, vous gagnerez du temps et parfois même de l’argent !

travailler-avec-une-agence-digitale

Vous avez désormais toutes les clés pour optimiser au mieux vos campagnes sans dépenser votre budget inutilement. Pour aller encore plus loin, téléchargez notre check-list et estimez dès maintenant le coût de votre future réussite sur le web !

Estimez le coût de votre Stratégie Digitale

Qu'avez-vous pensé de ce post ?

Cliquez sur une étoile pour noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas aidé ...

Aidez-nous à nous améliorer !

Comment pourrions-nous améliorer cet article ?

Laisser un commentaire